Aller au contenu principal

Les aventures d'Alphonse Vaublanc (T.1). L'enfant borgne

Giannni De Conno
Estampille
Roman
à partir de 11 ans
: 9782747020978
12.90
euros

L'avis de Ricochet

Alphonse et Léontine vivent dans le beau domaine de leur grand-mère, en attendant le retour de leur mère, partie en Guyane chercher leur père disparu. Mais des parents plus ou moins proches, les Mondevert, rêvent de devenir les tuteurs des enfants pour récupérer le château familial. Alphonse et Léontine partent opportunément quelques jours à Paris chez le parrain d’Alphonse, Pierre de Lompret. Lequel s’avère être un cambrioleur de haute volée, une sorte de Arsène Lupin, bientôt accusé de l’assassinat du duc de Schlesburg : de quoi donner du grain à moudre aux Mondevert… Alphonse va tout faire pour innocenter son parrain.
C’est le premier roman de l’auteur, qui déclare écrire pour son fils. D’un classicisme élégant, L’Enfant borgne est un excellent roman d’aventures dans le style, justement, de celles d’Arsène Lupin par Maurice Leblanc (le jeune héros s’appelle Vaublanc…), mais aussi, dans ce tome précis, de celles de Sally Lockhart par Philippe Pullman : des bijoux disparus, des personnages aux identités cachées, un duché lointain d’Europe du nord, mais surtout une urgente histoire de famille. Avec beaucoup de naturel et une habileté remarquable pour un premier roman, Vincent Cordonnier distille tout au long de son récit des questions inexpliquées (Pourquoi Alphonse est-il borgne ? Qu’est-ce qui fait que sa mère ne semble plus s’entendre avec Pierre de Lompret ? etc.), des débuts d’indices qui préparent un second tome. Rythmé de rebondissements avec justesse, relativement bien ancré dans un contexte historique (voir le pensionnat religieux, les échappées sur les toits de Paris), ce petit roman, pas forcément original mais de qualité, se lit avec une grande fluidité.