Aller au contenu principal

Le pont des arts : petites histoires de grandes amitiés entre peintres et écrivains

Sélection des rédacteurs
Bande dessinée
à partir de 15 ans
Réédition
: 9782377312542
19.90
euros

L'avis de Ricochet

Catherine Meurisse aime les arts. Tous les arts, des lettres à la peinture. Elle aime aussi beaucoup l'humour. Elle a le trait doué et caricature à la perfection les tableaux les plus célèbres. Dans cette bande dessinée époustouflante, elle rend compte des complicités et des inimitiés entre écrivains et peintres à travers les siècles. L'approche chronologique par chapitres offre un aspect documentaire très intéressant, à découvrir ou redécouvrir. On se cultive donc en s'amusant. Il sera question largement de critique d'art bellement rédigée (extraits inclus), et de la réception par les publics à travers les salons académiques et ceux des refusés. Nous rentrerons aussi dans les romans : Proust, Balzac, Zola ont mis en scène des artistes dans leurs oeuvres, en s'inspirant pour le meilleur et pour le pire de leurs connaissances vivantes. Tout est dans le détail : un tout petit Marcel à l'allure angélique dans les salons mondains, un Baudelaire en guide conférencier survolté, un Diderot réprouvant les nus de Boucher mais laissant traîner ses mains un peu partout, etc. Caustique, génial.

Première parution en 2012. On aurait envie de demander une suite à l'auteure, pourquoi pas sur les femmes dans l'art ? (seule l'inébranlable George Sand trouve sa place dans cet opus).

Présentation par l'éditeur

Catherine Meurisse s’entoure de ses auteurs favoris et nous invite à découvrir les liens qu’entretiennent les écrivains avec les peintres. Le pont des arts revisite avec humour l’histoire de la littérature et l’histoire de l’Art, et met en évidence les correspondances intimes et tumultueuses entre écriture et peinture. Proust et « la vue de Delft » de Vermeer, Zola et Cézanne (et les