Aller au contenu principal

L'arbre aux fruits amers

Histoire et société
Roman
à partir de 12 ans
Réédition
: 9791021405646
9.95
euros

L'avis de Ricochet

1930, sud des Etats-Unis. James est un jeune homme noir influencé par des amis excédés de leur statut inférieur. Sam est un jeune homme blanc convaincu par les idées du Ku Klux Klan, au désespoir de son père shérif épris d’une certaine justice. Lorsqu’un homme blanc est tué et sa fiancée violée, on accuse James et ses amis. Ils sont lynchés par la foule, seul James en réchappe. A la prison, le père de Sam va alors prendre soin de lui. Un an plus tard, le procès se déroule de façon complètement biaisée…

L’auteure se centre davantage sur le personnage de James que sur celui de Sam, utilisé essentiellement pour donner à voir l’intérieur du Ku Klux Klan. Le shérif joue lui le rôle d’interface et peut-être d’espoir entre deux mondes qui ne communiquent pas. Un petit suspense est introduit par l’attente du procès : jusqu’au bout, nous ne savons pas qui a vraiment tué et violé. Basée sur des faits réels, l’histoire n’occulte rien de la violence pure et de l’injustice assumée de l’époque. Les scènes, courtes et marquantes, composent un tableau nuancé, complété par un dossier final. Et Billie Holiday (et sa chanson Strange fruits) trouve même sa place délicate au milieu de l’horreur…

« James leur expliqua rapidement ce qui s’était passé. Les prisonniers le crurent. Mais ils savaient que la vérité des Noirs est inférieure aux mensonges des Blancs. » (p. 31)

Présentation par l'éditeur

1930. Dans le sud profond d'une Amérique toujours ségrégationniste, James Cameron, adolescent noir sans histoire, vit avec sa mère à Marion, une petite ville de l'Indiana. Entraîné par deux amis, Tommy et Abe, il prend part à un braquage qui tourne au drame. Les trois amis sont arrêtés. Ameuté par le Ku Klux Klan, une foule blanche crie vengeance et envahit la prison... 

Les événements qui