Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

L'agence Kat Wolfe

Rosalind Elland-Goldsmith
Roman
à partir de 11 ans
382 pages
: 9782733867983
12.95
euros

L'avis de Ricochet

La jeune Kat et sa mère, vétérinaire passionnée, quittent Londres et emménagent sur la côte dans une petite ville tranquille. Tranquille ? Pas tant que cela : la vétérinaire est très sollicitée et Kat, nouvellement gardienne d'animaux, met les pieds dans le mystère de la disparition d'un voisin qui lui a confié son perroquet. Avec l'aide de Harper, jeune propriétaire d'un cheval de course, Kat mène l'enquête. Elle ne se doute pas qu'elle va toucher à une affaire internationale très sensible et alerter ainsi son grand-père, rude ministre de la Défense...

Comme toujours, Lauren St John met en avant la relation d'un héros (ou une héroïne) avec des animaux à plumes et poils. Kat est ainsi entourée d'une ménagerie affectueuse ou sauvage – voir le Savannah Mini qui se rapproche peu à peu d'elle. Cet aspect primordial pour l'auteure est à nouveau réussi, extrêmement plaisant sans abêtir des lecteurs de 11-12 ans. Elle l'entoure ici d'une histoire policière vraiment complexe, avec des indices qui avancent et qui reculent, qui se mêlent dans les intrigues secondaires (la vieille dame retraitée que son fils veut chasser de sa maison). J'avoue, j'ai un peu décroché par moments et j'aurais préféré être emportée d'un seul élan dans la fiction, comme portée au galop par le narrateur externe et Charmant Voyou le cheval... Il s'agit du premier tome de ce qui sera une série, et nous pâtissons aussi de l'exposition nécessaire de l'environnement. La traduction est excellente, les dessins sympathiques.

Présentation par l'éditeur

C'est décidé, Kat et sa mère Ellen changent de vie ! Fini le Londres sale et bruyant, et surtout l'horrible travail d'Ellen. Destination : une jolie bourgade de la côte anglaise et un job de rêve : vétérinaire de la ville ! Mais quand elle ouvre une agence de garde d'animaux, Kat découvre que ce lieu idyllique dissimule des zones d'ombre... Lorsque le propriétaire d'un perroquet disparaît, elle