Aller au contenu principal

Rechercher un livre

La promesse du fleuve

Roman
à partir de 11 ans
280 pages
: 9782362315916
10.90
euros

L'avis de Ricochet

Babette et son petit frère Odilon, orphelins de guerre, fuient les hommes ailés qui poursuivent la population. Le long du fleuve, ils croisent Dammal, jeune berger et poète. Sur le radeau de Dammal, ils vont partir ensemble à la recherche de la Terre Promise que racontait la mère d’Odilon. Leur chemin sera jalonné de rencontres improbables dans des lieux tout aussi improbables…

Nous visitons ainsi une ville qui dresse ses habitants par le biais du langage, un centre de travail où on recherche obstinément les compétences de chacun, et nous assistons à des courses d’escargots géants. Annie Bacon fait défiler un drôle de merveilleux sans chercher à créer des rebondissements narratifs. Elle met plutôt en scène l’hostilité du monde, à laquelle s’oppose la beauté des personnages croisés et adoptés au fil de l’eau : deux fausses siamoises amoureuses, un coureur d’escargot trop sensible, un guerrier ailé pacifiste et même un curieux homme-racine baptisé « Grumeau » qui trouvera sa juste place à la fin du livre. Vous l’aurez compris rapidement : Terre Promise n’existe que dans les cœurs. La morale est sage, sous le signe de l’amitié (un tout petit amour avec la fougueuse Babette), portée par une riche écriture. L’auteure québécoise dit admirer Jean-Claude Mourlevat, Timothée de Fombelle, Flore Vesco, et cette brillante trilogie convient parfaitement à ce roman junior de qualité.

Présentation par l'éditeur

Odilon a un rêve : trouver Terre promise, une île dont lui parlait sa mère autrefois. Une île où lui et sa grande sœur Babette pourraient vivre en paix. Pour échapper à la guerre contre les hommes-oiseaux, ils embarquent tous deux sur le radeau d’un drôle de poète, qui descend le fleuve en quête d’aventure. Ensemble, ils découvriront des lieux merveilleux et effrayants : la ville aux mots de