Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

La belle histoire d'une vieille chose

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 6 ans
: 9782897141776
15.90
euros

L'avis de Ricochet

Une vieille voiture rouillée, sans roues, avec un phare en moins, abandonnée au milieu d’un champ… Un spectacle qui peut paraître désolant, mais si on y prête davantage attention, on se rendra compte que le véhicule a une belle histoire à nous raconter. Une histoire qui pourrait bien se prolonger grâce à l’imagination des enfants qui jouent maintenant avec et autour d’elle.

À travers son récit touchant et nostalgique, Louis Emond présente la « vie », la trajectoire d’une voiture, mais aussi celle de ses propriétaires sur trois générations. Les illustrations de Steve Adams ont d’ailleurs une manière sympathique d’exposer le temps qui passe, mettant à profit le grand format de l’album et utilisant la composition des pages pour créer la sensation de transition des saisons ou mettre en parallèle l’état actuel et passé de la voiture, qui ne font finalement plus qu’un. Le lecteur est même parfois placé dans le rôle du conducteur, ce qui le plonge directement au cœur de l’histoire (et peut être amusant pour les petits lecteurs n’ayant encore jamais conduit !).

L’auto, qui se présente comme un véritable membre de cette famille qu’elle a intégrée, participant aux voyages, voyant les enfants grandir, est ainsi facilement assimilable à une autre composante de l’entourage : les personnes âgées. Comme le souligne Louis Emond en préambule, elles aussi ont un vécu. Elles aussi peuvent se sentir dépassées face au temps qui file alors qu’hier encore elles étaient jeunes et se sentent encore ainsi. Elles aussi peuvent être délaissées par ceux qui autrefois les accompagnaient partout. Cela fera peut-être réagir les plus petits lecteurs, qui ne se rendent pas toujours compte que leurs grands-parents, par exemple, n’ont pas toujours été vieux. Cet album offre donc une jolie réflexion sur le temps qui passe et, dans une moindre mesure, la famille.

Présentation par l'éditeur

Me vois-tu ? Là, au milieu du champ ? Rongée par la rouille, sans roues, avec un seul phare, me vois-tu ? En fait, tu crois me voir. Mais tu ne me vois pas. Pas vraiment. Car ce tas de tôle tordue, trouée, tachée, n'est pas moi. Pas vraiment. Moi, je me sens encore brillante, belle et neuve...