Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Idiss

Sélection des rédacteurs
Bande dessinée
à partir de 12 ans
115 pages
: 9782810208104
20.00
euros

L'avis de Ricochet

Richard Malka et Fred Bernard s’emparent de Idiss, le roman de Robert Badinter paru en 2018 chez Fayard, pour nous en livrer une version en bande dessinée bouleversante d’humanité. À découvrir dès 12 ans.

1890, en Bessarabie, l’actuelle Moldavie. Idiss partage la maison de ses beaux-parents avec ses deux jeunes fils. Elle est sans nouvelles de Schulim, son mari engagé dans l’armée russe. Pour permettre à sa famille de manger, la jeune femme se lance dans un trafic de contrebande de tabac. Ses prières sont exaucées au retour de son mari après cinq longues années d’absence. Neuf mois plus tard, Marguerite vient agrandir le cercle familial. Les premiers pogroms ainsi que les dettes de jeux de Schulim poussent Idiss à fuir son pays d’origine pour rejoindre le reste de sa famille à Paris. Ils prennent leurs quartiers dans le Marais et travaillent dans leur atelier de confection. Pour la première fois de sa vie, Marguerite, la cadette de la famille, a la possibilité d’étudier. Idiss s’adapte à sa nouvelle vie, elle découvre le cinéma, le métro, le bus et les grands magasins. Mariages, diplômes, naissances, la vie semble plus paisible sur cette terre d’accueil. Jusqu’à ce qu’éclatent la Première Guerre mondiale puis la Seconde qui décimera six millions de Juifs.

Ce récit autobiographique, à mi-chemin entre documentaire et fiction, relate le destin d’une femme juive (1863-1942) contrainte de fuir sa terre d’origine pour sauver sa peau et celle des siens. Des années plus tard, l’histoire se répète avec la montée du nazisme et des mesures antisémites visant les Juifs de toute l’Europe.

Une BD tour à tour positive (sur la résilience) et affligeante (sur l’inhumanité des humains) à découvrir sans tarder pour ne pas oublier l’histoire et écrire le futur autrement.

Présentation par l'éditeur

« J’ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Il ne prétend être ni une biographie, ni une étude de la condition des immigrés juifs de l’Empire russe venus à Paris avant 1914. Il est simplement le récit d’une destinée singulière à laquelle j’ai souvent rêvé. Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d’amour de son petit-fils. »


Robert Badinter


Richa

Du même auteur

Le livre des droits de l'homme

Préfacé par
Documentaire
à partir de 6 ans
Avis de lecture

Du même illustrateur