Aller au contenu principal

Et à la fin il n'en restera qu'un

Roman
à partir de 13 ans
Réédition
: 9782700243185
9.90
euros

L'avis de Ricochet

Jean-Luc Luciani, l’auteur de la série policière «Brigade Sud», publiée chez Rageot dans la collection « Heure noire », fait aujourd’hui son entrée en « Thriller » avec un roman décapant, fustigeant vigoureusement les pires errements de la télé réalité.

Il en situe l’action dans un futur proche : 2057, au cœur de la République Libre de Marseille, dans une Europe unifiée où, plus que jamais, l’argent fait la loi, réduisant les citoyens à une consommation servile.
Dimitri Sastinov, le richissime dirigeant de Réal-TV Europa 29, assisté de ses collaborateurs serviles, lance une nouvelle émission « novatrice ». Il s’agit « de sortir de prison dix mineurs – détenus, cinq garçons et cinq filles, et les réunir sur une île en compagnie d’un professeur, d’un éducateur et d’un psychologue. » Les téléspectateurs pourront les suivre en direct durant la semaine et voter pour désigner celui ou celle qui, le samedi, deviendra le gibier d’une traque particulière, menée par cinq téléspectateurs candidats, transformés en killers. Ce « jeu » est donc une mise à mort orchestrée en spectacle et filmée 24 heures sur 24. Le survivant aura gagné la liberté.
C’est ainsi que Steeve, Romain, Ketty, Loween, Jason, Amina, Lolita, Kevin, Allan et Alicia, âgés de 10 à 17 ans, sont amenés en hélicoptère sur l’archipel du Frioul, au large de Marseille. Ils vivront dans le château d’If, la prison d’Edmond Dantès, le célèbre Comte de Monte-Cristo, d’Alexandre Dumas, pour être livrés en pâture aux téléspectateurs avides d’émotions malsaines et aux killers qui les exécuteront en direct et sans scrupules.
En guise de générique, une comptine inspirée de celle qu’Agatha Christie imagine dans les Dix petits nègres donnera le ton :

« Dix petits délinquants espéraient gagner leur liberté.
Steeve fut le premier à être nominé.
D’un faisceau laser dans la tête il fut éliminé.
Et il ne resta plus que neuf petits rescapés. »

Dimitri compte ainsi asseoir sa position hégémonique dans l’univers télévisuel et engranger des millions d’euros grâce aux recettes publicitaires et aux connexions du public.
Mais ces « dix petits délinquants » ne sont pas des enfants de chœur. Ils n’entendent ni respecter les règles du « jeu », ni se prêter docilement à leur mise à mort programmée …

Le roman de Jean-Luc Luciani est diablement efficace et permet aux lecteurs de se glisser dans les coulisses d’une émission de télévision destinée à décerveler les citoyens et à exacerber leurs instincts les plus vils. Il montre parfaitement ce qui motive les concepteurs d’un tel programme, poussé au plus extrême, leur cynisme et leur absence totale de valeurs humanistes. Face à cette machine implacable, les adolescents difficiles que l’on a sortis de prison, sans se préoccuper de savoir ce qui les y a mené, sont à la fois des victimes et des héros.

On pense bien sûr à Hunger games , de Suzanne Collins, la série de SF dont les adaptations cinématographiques font un tabac actuellement. Pour lever toute ambiguïté, précisons que le roman de Luciani a été publié pour la première fois en deux volumes chez Rageot en 2006 : La Traque et Game over. L’auteur l’a légèrement modifié pour cette nouvelle édition, en reculant les dates de vingt ans, et en donnant aux concurrents des prénoms banals et actuels. « Je voulais que le lecteur éprouve la même sensation que le téléspectateur qui une fois la saison de l'émission de télé-réalité terminée oublie très rapidement le nom des concurrents. »

Et si la lecture d’un tel livre pouvait faire réfléchir les adolescents sur les émissions de télé réalité dont ils sont friands ? C’est ce qu’espère Jean-Luc Luciani auquel nous laissons la conclusion :
« Je dis aussi que je n'écris pas pour la jeunesse mais pour les adultes de demain. Je me sens investi d'une certaine responsabilité. Si ce livre permettrait à certains jeunes de moins être « premier degré » avec ce genre d'émissions et d'acquérir un regard critique, mon but serait atteint. »

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 03/17/2017 18:25

Beaucoup de suspense, j'aime vraiment bien ce livre.

Présentation par l'éditeur


2037. Réal-TV Europa 29 lance un jeu de télé-réalité toujours plus spectaculaire.

Les candidats, dix mineurs condamnés à mort, sont enfermés dans le château d’If. Après le vote du public et sous l’œil des caméras, ils seront traqués par des killers en temps réel. L’unique survivant du jeu recouvrera la liberté.

Steeve, Romain, Ketty, Loween et les autres s'échappent par un souterrain et gagne la