Aller au contenu principal

Duel dans la vallée

Roman
à partir de 9 ans
: 9782848656564
6.95
euros

L'avis de Ricochet

Les cinéphiles, amateurs de parodie apprécieront : Guillaume Guéraud se spécialise dans l’écriture de « séries B », film d’amour, de pirates ou de mutants. Rien n’échappe à sa lecture des stéréotypes des genres… Duel dans la vallée en est un exemple, hilarant. Sam, cow-boy honnête, chargé de récupérer le troupeau du ranch Hathaway, arrive à Sunstone. Il, voit d’abord un beau troupeau et, lorsqu’il arrive dans la rue unique et principale, de la ville, Joanne Jones, la plus célèbre tueuse, est éjectée du saloon. Plus rapide que son ombre, elle abat au pistolet, trois gaillards qui sortaient la tuer. Pendant qu’arrive Hellman, le croque-mort, Sam explique à Walsh, le shérif qu’il est à Sunstone pour récupérer le troupeau volé. Walsh accuse, Crazy Crow, le dernier Apache du coin d’en être la cause ! Celui-ci, 82 ans, « tout ridé, tout fripé » est vite ligoté et conduit au gibet. « Une balle et une seule », pas plus pour sauver Crazy Crow : Sam réussit cet exploit. Quarante morts plus tard, Sam et Joanne Jones s’affrontent…

Un rythme délirant, un enchaînement fabuleux, des personnages tous plus caricaturaux les uns que les autres composent ce récit auquel on ne croit pas un instant mais qui éveille toute, une foule d’images. Dès la couverture, on voit une vieille affiche de cinéma aux couleurs criardes. La mise en, scène des personnages dos à dos, la typographie, la bande annonce, tout évoque un univers familier. Thomas Baas, l’illustrateur a surjoué les codes du western et de la BD : le pauvre cow-boy errant au clair de lune, la balle qui traverse l’œil du méchant, l’hécatombe des mauvais garçons, quarante comme les voleurs, tués par cinq balles… tout est réjouissant. Une telle maîtrise du texte et de l’image impressionne et on adore ne pas avoir peur !

Présentation par l'éditeur


Un western explosif dans la poussière de l’Ouest lointain – avec des coups de feu et des cabrioles une tueuse sans pitié et un shérif borgne MAIS AUSSI UN GIGANTESQUE SERPENT MORT – et un vieil Apache tout ridé !

Voir un extrait