Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Dans la maison

Roman
à partir de 14 ans
344 pages
: 9782700259346
15.90
euros

L'avis de Ricochet

Huit adolescents d’un lycée d’arts appliqués décident de passer une soirée « frissons » dans la superbe bergerie rénovée des parents de l’un d’entre eux. Dès que l’un deux aura peur, il devra boire quatre gorgées d’alcool. Au milieu de nulle part, le stress va vite monter… D’autant qu’un neuvième invité ne viendra jamais, et que des manifestations franchement pas normales s’accumulent rapidement. Un à un, les huit amis disparaissent subitement…

Le prologue crée un effet de suspense en nous montrant la presque fin, c’est-à-dire les gendarmes découvrant la maison dévastée et vide. Porté par un narrateur externe, un long récit linéaire fait suite, retraçant étape par étape la nuit d’horreur dans la bergerie. Les références cinématographiques sont nombreuses, revendiquées directement par les personnages. C’est donc l’éternelle histoire de l’arroseur arrosé... L’écriture volontiers visuelle et sonore fonctionne parfaitement sur le lecteur : vers la centième page, j’ai personnellement vérifié que la porte de mon appartement était correctement fermée… Les héros sont bien campés même si schématiques, adolescents doués et pleins d’imagination, adeptes des soirées arrosées et des complicités garçons/filles. La solution de l’énigme peut se deviner assez vite, il n’en reste pas moins un plaisir addictif aux rebondissements remplis d’effroi. Bouh !

Présentation par l'éditeur

Huit lycéens d’une section Arts appliqués ont l’habitude de faire la fête le samedi soir dans une maison de campagne isolée. Pour changer, l’un d’eux propose d’organiser une soirée frissons. Le but du jeu  : effrayer les autres, et les faire boire. Mais avec des ados aussi créatifs, les bonnes blagues laissent bientôt la place à des mises en scène angoissantes. L’ambiance devient pesante. Et quand