Aller au contenu principal

Ça suffit !

Album
à partir de 6 ans
: 9782895407218
10.50
euros

L'avis de Ricochet

« Il était une fois, juste une fois, un petit loup qui n’arrivait pas à sortir de son lit. »

A force de subir les moqueries de ses camarades de classe, Petit Loup a le cœur gros. Jusqu’au matin où il décide que « ça suffit ! ». Malgré cette nouvelle résolution, ces mots ne sont pas si faciles à prononcer lorsque la violence a altéré son estime de soi. Une visite auprès de l’infirmière scolaire aidera enfin le loup à amorcer un premier changement. 

Ecrit par Claudie Stanké, qui reprend ici son personnage de Petit Loup (Parle, Petit Loup et Non, non c’est non !), Ça suffit ! est un livre sur le harcèlement scolaire.

Par des mots accessibles aux plus jeunes, l’auteure québécoise décrit les émotions du petit personnage avec justesse et empathie. Les situations de harcèlement que subit le louveteau sont crédibles et ont le mérite de mettre en lumière non seulement la souffrance de Petit Loup, mais également la finesse dont peuvent faire preuve les « méchants ». 

La dégradation de la journée, depuis le premier sentiment de courage de Petit Loup au lever du lit jusqu’à son isolation d’avant la visite chez l’infirmière, est visuellement renforcée par les traits de peinture de l’illustrateur Barroux. Blocs de couleur se transformant peu à peu en un tourbillon sombre et étouffant, les teintes s’allègent enfin pour prendre un ton jaune et gai à la résolution du conflit. 

Relevant l’importance de la parole dans les cas de harcèlement, Ça suffit ! aurait sa place sur les rayons de toutes les bibliothèques et salles de classe, afin de sensibiliser les jeunes élèves à la notion primordiale du respect.

Présentation par l'éditeur

Il était une fois un petit loup qui n’arrivait pas à sortir de son lit. S’il en était incapable, ce n’est pas parce qu’il ne pouvait pas bouger ses bras ou ses jambes, mais plutôt parce qu’il a une boule de tristesse au fond de son coeur.

À l’école, ses camarades se moquent de lui. Il aimerait être capable de leur dire ÇA SUFFIT ! mais il n’y arrive pas. Ces deux mots qui sont pourtant si simples