Aller au contenu principal

Ah ! Duras

Documentaire
à partir de 8 ans
: 9782364743342
14.50
euros

L'avis de Ricochet

Pour fêter à leur manière, le centenaire de la naissance de Marguerite Duras, les éditions Thierry Magnier ont choisi de rééditer Ah ! Ernesto. Elles accompagnent cette reprise avec Ah ! Duras, un documentaire, sorte de making off du seul livre jeunesse publiée par l’auteure. Ah ! Duras tresse un double hommage : à Marguerite Duras et à François Ruy-Vidal, l’éditeur. Il nous offre un coup de projecteur sur la création d’une œuvre, de sa conception à sa réalisation, en articulant les rôles d’écrivain et d’éditeur.
Après une introduction de Thierry Magnier qui situe l’importance de ce livre dans l’itinéraire de Marguerite Duras, on lit avec un grand intérêt un long article de François Ruy-Vidal sur le parcours de la publication. Des photos de Marguerite Duras accompagnent ces propos. Elles nous disent la force du lien mère – fils entre Marguerite et son fils Jean Mascolo. D’autres illustrations évoquent des livres d’enfance rassemblées par M.Duras et F.Ruy-Vidal pour nourrir le projet. Des fac-similés des brouillons de l’écrivaine donnent à voir les repentirs, les doutes, la progression du texte sous le regard attentif de l’éditeur qui mène le projet avec ses difficultés propres, sensibles dans leur correspondance. Des reproductions de l’album original nous transportent dans l’univers psychédélique de Bernard Bonhomme, l’illustrateur. Enfin quelques photos de tournage indiquent que Ah ! Ernesto a eu un retentissement dans l’œuvre ultérieure de Marguerite.

Voir le lent travail d’élaboration littéraire de l’album et son prolongement dans l’œuvre de Marguerite Duras est un démenti vivant à une image fade de la littérature jeunesse. Au contraire, c’est l’œuvre pour enfants qui a innervé la production ultérieure, non pas comme un brouillon mais comme une matrice. Ah ! Duras rend compte aussi de l’histoire de la littérature de jeunesse dans les années 1970. Au travers des échanges, on voit les combats de F.Ruy-Vidal pour faire place à une nouvelle écriture, les dimensions esthétiques, idéologiques qu’il défend, ses échecs et au bout du compte, la postérité qu’il a eue malgré tout. Complexe et riche, ce livre est à inscrire dans le courant des études de génétique du texte. Il affirme haut et fort qu’il n’y a pas de rupture entre littérature d’enfance et littérature générale mais une continuité créative qui aide chacun à avancer tout au long de la vie. Un documentaire passionnant.

Présentation par l'éditeur


Ah ! Duras, accompagne l'album Ah ! Ernesto. Il retrace l'histoire de l'album, de sa genèse à sa parution. Il explore le travail d'écriture de Marguerite Duras, qui s'est investie entièrement et totalement dans cet album destiné à la jeunesse, qui donnera naissance plus tard au film Les Enfants et au roman La Pluie d'été, qui en sont des réécritures.


Réalisé en partenariat avec l'IMEC, richement