Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Les auteurs jeunesse donnent leur langue au chat...

A l’occasion de la Journée internationale du chat, Ricochet a sélectionné 11 livres qui mettent à l'honneur nos félins préférés.

Journée du chat
Ricochet
8 août 2019

1. C’est qui chat?, Michel Van Zeveren, L'Ecole des loisirs, 2019
Album dès 1 an

«C’est qui chat?», c’est la question chuintante du tout-petit, qui engendre aussitôt la mignonnerie. Et c’est loin d’être fini! Car le chaton va pointer le bout de son museau, se faufiler, câliner et attendrir à chaque page. Les jeux de mots vont se succéder, créant une douce mélodie, aussi charmante qu’amusante. Les très jeunes lecteurs auront alors très certainement envie de se comporter avec ce petit livre comme le bébé de l’histoire: en le choyant le mieux possible! Les phrases, très courtes, seront rapidement mémorisées par cœur et l’enfant prendra alors plaisir à «lire» seul l’ouvrage tout cartonné, parfaitement adapté à ses petites mains. Grâce aux couleurs qui sont disposées uniquement sur le bébé et le chat, l’attention est parfaitement focalisée sur ce duo d’amis si complice, qui donne envie de caresser, pour de vrai, un félin domestique sous notre main. Voici un livre pour les plus jeunes mais qui attendrira sans aucun doute le parent lecteur qui en offrira la lecture. (DM)

2. Entre chats, Claire Zucchelli-Romer et Amandine Delaunay, Mango jeunesse, 2018
Livre animé dès 3 ans

Entre chats, comme la figure de ballet du même nom, est une chorégraphie entre Noir et Blanc, deux chats malicieux aux prises avec un fil qui les sépare, les relie, les soude. Ce fil jaune, de la couleur de leurs yeux, court physiquement de page en page, grâce au dispositif ingénieux de petits trous qui permettent au fil de traverser les pages. Au fur et à mesure de l'histoire, le fil jaune rapproche toujours plus les deux chats, jusqu’à l’enlacement final.

Tout le plaisir de cet album tient à ce jeu et à la figuration raffinée de ces chats. On sent le plaisir de l’observation. Le dessin d’Amandine Delaunay saisit les regards, les bonds, les retournements et tous les amoureux des chats applaudiront la prouesse graphique. Un album réjouissant qui n’a pas d’autre objet que l’expression de cet émerveillement devant l’élégance absolue de félins libres dans le jeu. (DB)

Entre chats
«Entre chats» de Claire Zucchelli-Romer et Amandine Delaunay (© Mango jeunesse)

3. Trio: l’histoire du chat à trois pattes, Andrea Wisnewski, Le Genévrier, 2018
Album dès 3 ans

Trio existe vraiment. C’est un beau chartreux effectivement né avec trois pattes (il lui manque la postérieure gauche) mais qui mène une vie tout à fait normale. Andrea Wisnewski raconte et dessine sa naissance, ses premiers apprentissages. Petit chanceux gardé par les propriétaires de la ferme, il côtoie toutes sortes d’animaux hostiles ou bienveillants. Il fait preuve d’audace, se fait mal, recommence… comme tous les enfants. Jusqu’au jour où il décide de couver un œuf et d’en soigner le poussin tout à fait particulier!

La gravure sur bois colorisée rappelle bien sûr May Angeli. D’une grande finesse, la technique sait ici rendre grâce aux facéties de Trio, avec des mimiques expressives et un sens du mouvement impressionnant. Court et simple, le texte se lira volontiers à voix haute. Quant au message de tolérance, il fera mouche (ou plutôt chaton) dans la tête des petits lecteurs. Une nouvelle réussite du Genévrier! (SP)

4. Une chatte pas comme les autresDaniel Nesquens et Maria Titos, Notari, 2012
Album dès 3 ans

Avec son sourire entre les moustaches et son «miaououou» inimitable, Chandelle profite de l'absence de son maître pour partir en vadrouille. Sautant d'un rebord de fenêtre à l'autre, telle une acrobate de cirque, elle arrive chez Madame Henriette. Coiffée d'une paire de binocles ouvragés, elle regarde fascinée les couleurs chatoyantes des perruches de la vieille dame. Et quand la fatigue se fait sentir, cette belle chatte blanche termine son pèlerinage au dernier étage. Là, elle trouve une assiette pleine, des caresses et surtout son compagnon de jeux, un petit garçon aux culottes courtes et aux sandales rouges. Quand le soir tombe, elle se plante derrière la porte à l'affût des bruits familiers qui lui rappellent que c'est l'heure de rentrer.

On est tout de suite séduit par le côté très esthétisant de cet album, par l'harmonie des couleurs soigneusement choisies et par le charme désuet qui s'en dégage. L'histoire narrée du point de vue du garçon nous plonge une journée dans la peau d'un sympathique félin. A pas de velours, on suit les déambulations de cet animal racé au caractère bien trempé. On admire au passage une tapisserie fleurie, un biplan jaune moutarde et un vieux coucou suisse. Pas de doute, cette histoire très aboutie est belle et bien réussie! (EP)

Une chatte pas comme les autres
Illustrations intérieures d' «Une chatte pas comme les autres» de Daniel Nesquens et Maria Titos (© Notari)

5. Mon chat BoudinChristine Roussey, La Martinière jeunesse, 2016
Album dès 4 ans

Boudin est un chat imposant au sens propre et au sens figuré. Physiquement, il est «bombé comme une bouée». Il occupe par ailleurs beaucoup d’espace dans le cœur de la petite fille, il est même son meilleur ami. Boudin se distingue également par sa bonne humeur. Mais s’il est joyeux, il est aussi un grand paresseux. Il aime dormir, somnoler, roupiller: «Boudin est fainéant et il y met tout son cœur!». Le mercredi, la petite fille a un emploi du temps de ministre et les activités doivent s’enchaîner sans répit. Mais ce jour-là, Boudin est au milieu du chemin et va stopper la course contre la montre du mercredi! Au diable le programme, Boudin et sa maîtresse vont ronronner, déambuler dans le jardin, cueillir des mirabelles, faire la sieste…

«On était si heureux,
là,
tous les deux,
à ne rien faire.»

Mon chat Boudin est le récit d’une belle amitié entre un enfant et un chat. L’album est aussi une invitation à stopper la course du quotidien. Christine Roussey aborde en effet avec drôlerie et sans donner de leçon les journées souvent trop chargées des enfants. L’album suggère qu’une vie ne devrait pas être passée à courir après le temps; une vie, c’est aussi profiter du temps qui passe… Les dessins et les mots de Christine Roussey sont vifs, enlevés et amusants, Mon chat Boudin est un vrai plaisir de lecture! (GF)

Mon chat boudin
Couverture et illustration intérieure de «Mon chat Boudin» de Christine Roussey (© La Martinière jeunesse)

6. Le chat qui n’arrêtait pas de grandir, Hans Traxler, La Joie de lire, 2016
Album dès 4 ans

Après le départ de leur fils unique au Groenland, Monsieur et Madame Lagrange souffrent du syndrome du nid vide. Se sentant rapetisser de jour en jour dans leur très grande maison, ils décident d'adopter un chaton. Madame le surnomme Miki et le couple retrouve le sourire en sa compagnie. Mais cette adorable petite boule de poils ne cesse de grandir. Elle occupe maintenant tout le rez-de-chaussée et sa taille colossale la condamne à rester à l'intérieur. Le couple, solidaire, essaye de distraire leur animal pour lui éviter une dépression. Au final, c'est Miki qui trouve une solution radicale pour changer de taille!

C'est avec beaucoup d'émotion que je découvre ce nouvel album (traduit en français) d’Hans Traxler, auteur notamment de l'excellent Le garçon qui voulait être une marmotte, paru à la Joie de lire en 2009. On retrouve ici, la patte singulière de l'auteur allemand qui met en scène des retraités qui se ratatinent après le départ de leur fils. Ils devront trouver un nouveau sens à leur existence pour recouvrer leur taille initiale et leur joie de vivre. Quant à leur chat, rien de tel que l'amour pour revenir à la normalité.

Les illustrations de facture classique donnent un petit air rétro à ce très bel album qui incite à vivre l'instant présent, sans attentes ni regrets. (EP)

7. Je suis làShizuka Shoji, Alice jeunesse, 2017
Album dès 5 ans

J'avoue, le dessin du petit garçon sur la couverture ne m'a d'abord pas particulièrement inspirée: tignasse bouclée, bermuda flou, grands pieds et chaussettes qui rebiquent… Mais un petit chat en surimpression transparente a piqué ma curiosité et j'ai ouvert l'objet, très soigné avec son surpiquage artisanal des pages.

J'ai découvert un magnifique hommage à l'animal de compagnie disparu, toujours présent dans les cœurs. L'enfant évoque des situations de la vie quotidienne: dormir ensemble, prendre le petit déjeuner, rôder dans le jardin, etc. Tout cela se faisait ensemble, et maintenant l'enfant est seul. Quoique… Dans une autre typographie et sur chaque page, le chat répète: «je suis là». Effectivement, un système de calque l'intègre dans le dessin et les effets d'embrassade avec le chat en boule et le garçonnet ouvrant les bras sont très touchants.

Un tout petit livre aux émotions immenses, qui saura parler du deuil aux plus jeunes. (SP)

Je suis là
Illustration intérieure de «Je suis là» de Shizuka Shoji (© Alice jeunesse)

8. Santa Fruta: l’histoire d’un cactus et d’un chatDelphine Perret et Sébastien Mourrain, Les Fourmis rouges, 2016
Album dès 6 ans

C'est l'histoire d'un cactus du Colorado qui rêve d'avoir des jambes pour pimenter sa vie. A plusieurs miles de là, un couple de globe-trotteurs se désespère devant la maigreur de leur chat. Ces voyageurs hyperactifs ne comprennent pas pourquoi leur matou préfère s'allonger près de son bon vieux radiateur plutôt que de s'enfiler les dernières croquettes hypercaloriques à la mode. A bout de nerfs, ils traînent leur boule de poils chez le psy. Depuis cette visite, l'animal – coincé dans la valise entre le sèche-cheveux et les souliers – découvre le monde en compagnie de ses jeunes et beaux maîtres. La rencontre avec le cactus poète précité met un terme à ce rythme de vie infernal pour ce félin qui, désormais, se prélasse à l'ombre de son nouveau compagnon qui ne manque pas de piquant!

Ce jeune couple toujours en mouvement ne comprend pas que l'on puisse avoir envie de regarder plutôt que de faire. Ils mènent une vie contraire à celle de leur chat, d'où cette incompréhension mutuelle. Cette «cohabitation» se termine le jour où ce minou rencontre enfin son alter ego: un cactus qui a la tête dans les étoiles. Un récit métaphorique illustré avec humour et doigté qui met en scène la folie hyperactive de notre société. (EP)

Santa Fruta
«Santa Fruta: l’histoire d’un cactus et d’un chat» de Delphine Perret et Sébastien Mourrain (© Les Fourmis rouges)

9. Chaton Pâle et les insupportables Petits MessieursGaëlle Duhazé, HongFei Cultures, 2016
Album dès 7 ans

Il était une fois un chaton que tout le monde appelait Chaton Pâle. Chaton Pâle habite seul dans une maison à l’orée du bois, il a souvent la goutte au nez et ne sort pas beaucoup de chez lui. A force de rester à l’intérieur, il est tout pâle.

Certains jours pourtant, «les jours moisis», où Chaton Pâle étouffe dans la maison et a des envies d’aventures et d’ailleurs, viennent s’incruster «un, puis deux, puis trois, puis quatre, puis plein de Petits Messieurs «dont l’objectif est de dissuader, par leur mauvaise humeur, leurs critiques incessantes et leurs mises en garde infondées à l’égard du monde entier, le frêle animal de mettre le museau dehors afin de réaliser ses rêves! L’emprise de ces Petits Messieurs sur le timoré chaton aurait pu durer et empirer, si Grand-Mère du Pissenlit et sa corneille Myrtille n’avaient pas frappé à la porte de Chaton Pâle et, par leur entrée, bouleversé à jamais la vie de l’animal…

Gäelle Duhazé propose aux enfants un album initiatique extrêmement touchant et profond. Le jeune lecteur fait dès la première page connaissance avec ce drôle d’animal féru de récits de voyage et qui néanmoins passe ses journées seul à accomplir de sempiternelles tâches ménagères. L’adjectif «seul» n’est pas exact. Disons que Chaton Pâle vit plutôt entouré de ses angoisses et démons. Ce que fuit Chaton Pâle n’étant finalement que lui-même! Aussi la rencontre avec cette grand-mère herboriste éprise de nature, de voyage et de liberté viendra-t-elle dépoussiérer le train-train quotidien de l’animal et amènera, jour après jour, avec la bienveillance déterminée que l’on reconnaît à ce personnage, le jeune chaton à affronter ses peurs, et partant, à grandir. La forte et sincère amitié qui découle de cette soudaine rencontre favorise l’épanouissement de Chaton Pâle, lequel ne connaît plus de limite ni de frein et donne, par ricochet, naissance à d’autres amitiés ainsi qu’à une explosion de couleurs dans les illustrations. Le message résolument optimiste et humaniste que nous transmet l’auteure parviendra sans nul doute aux oreilles et aux yeux des jeunes lecteurs à qui l’histoire de Chaton Pâle au pelage de Vent fera pousser des ailes! (HD)

Chaton pâle
Couverture et illustration intérieure de «Chaton Pâle et les insupportables Petits Messieurs» de Gaëlle Duhazé (© HongFei Cultures)

10. Chat par-ci / Chat par-là, Stéphane Servant, Rouergue, 2014
Roman dès 8 ans

Dans Chat par-ci, une vieille dame à la jambe cassée, Lorette, est d'avis que tout le monde est «insupportable». Seul un chat errant, qu'elle a baptisé Lundi, trouve grâce à ses yeux. Un jour, Lundi arrive avec une noix attachée autour du cou d'un ruban rouge. Dedans, Lorette trouve un premier message, puis un second et finalement une invitation à un goûter. Elle s'adoucit, répond (certes avec des fautes d'orthographe). Lorsqu'on lui enlève son plâtre, Lorette prépare illico un beau gâteau et se rend chez son voisin, un monsieur d'un certain âge qu'elle voyait depuis sa fenêtre cultiver son jardin: elle pense qu'il lui a envoyé le chat. Il l'accueille sans comprendre, content.

Avec Chat par-là, un jeune garçon, Sofiane, observe de sa chambre une petite fille s'amuser. La jambe dans le plâtre, il enrage de ne pouvoir jouer. Heureusement, il y a le gentil chat Lunes, allant et venant sans entraves. Sofiane attache un ruban rouge avec une noix au cou de Lunes et l'envoie vers la fillette. Une correspondance s'instaure et une invitation à goûter ne tarde pas. Une fois sa jambe rétablie, Sofiane ne traîne pas: il prépare des gâteaux et se rend chez la petite fille. Elle ouvre gentiment sa porte à cet inconnu.

Lundi/Lunes est le grand gagnant de ce roman «boomerang», figure d'un chat innocent (?) qui aura su faire se tisser non pas un mais deux liens amicaux, tout simplement en ne suivant pas comme prévu les directives de Sofiane. Le lecteur entrevoit déjà le subterfuge, enfin l'erreur bien ordonnée, à la fin d'une première histoire, et il lit ensuite l'autre avec délices. Les deux récits sont calqués sur un modèle similaire, avec des répétitions de phrases entières d'un côté à l'autre (par exemple sur l'attente chez soi avec une jambe cassée, longue à tout âge): complicité et bonheur de lecture assurés. Si la vieille dame bougonne et le petit garçon sympathique représentent les deux bouts de l'existence, ils ont la même façon un peu magique de considérer le monde... que le félin ne fait que sublimer. Joli! (SP)

Chat par-ci / Char par là
«Chat par-ci / Chat par-là» de Stéphane Servant (© Rouergue)

11. FBI et les neuf vies du chat, Sophie de Mullenheim, Plon jeunesse, 2007
Roman dès 12 ans

Fabien Barthélemy History, dit FBI, est un jeune détective français installé à New-York, spécialisé dans les enquêtes historiques. Un jour, à bord de son VART (Véhicule A Remonter le Temps), il découvre la présence récurrente au fil des siècles d’un mystérieux chat sans queue aux reflets bleutés. Le félin semble influencer les événements personnels ou de grande échelle historique. Aidé de sa femme de ménage Marilyn et de l’éminent Professeur Colley, FBI tente de comprendre.

Mythe vivant, le chat (un chartreux? Un manx? les connaisseurs trancheront) balade ses fameuses neuf vies depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, provoquant des événements anecdotiques (le chat botté de Perrault, c’est lui), dramatiques (la Saint-Barthélémy et le naufrage de La Méduse, c’est aussi lui…), ou positifs (il est derrière la pomme de Newton). L’imagination malicieuse, réjouissante de Sophie de Mullenheim s’accompagne d’une bonne construction littéraire qui rend le roman à la fois solide et facile à lire. L’auteure joue sur l’alternance: alternance des époques, des intrigues (rechercher le chat huit fois dans le passé, parvenir à le protéger aujourd’hui), des modes narratifs. Les paroles de Fabien et de Marilyn se succèdent en effet régulièrement, apportant l’éclairage cocasse de celui qui sait (le détective) contre celui qui ne comprend pas tout (la femme de ménage). Intelligents et entreprenants, ces deux personnages principaux atypiques sont adoptés immédiatement par le lecteur qui voit venir de loin leur collaboration puis leur amour... Ils sont entourés de personnages secondaires plutôt comiques, tous utiles pour mieux semer le doute sur leur rôle: sont-ce des bons ou des méchants? Car ce roman fantastique n’oublie jamais son côté policier, une enquête rythmée et dynamique qui ne perd pas son temps en descriptions et analyses psychologiques. On se laisse emporter avec délices; les dernières lignes inattendues de FBI et les neuf vies du chat m’ont laissée un sourire incrédule aux lèvres, je n’en dirai pas plus… (SP)


Les rédactrices: Danielle Bertrand (DB), Hélène Dargagnon (HD), Gaëlle Farre (GF), Déborah Mirabel (DM), Emmanuelle Pelot (EP) et Sophie Pilaire (SP).