Les auteurs


Recherche avancée dans les livres
Par ordre alphabétique
Par nationalité
Roald Dahl
1916 - 1990 Nationalité : anglaise.
Biographie

Roald Dahl est né au Pays de Galles en 1916, il est le troisième d’une famille aisée de six enfants. Ses parents sont norvégiens. C’est après le décès de son père d’une pneumonie, consécutif à celui de sa sœur aînée, que sa mère décide de quitter le Pays de Galles pour aller habiter à Llandaff, en Angleterre. Il a alors trois ans. En 1932, à vingt ans, il décide de partir travailler en Afrique pour la compagnie pétrolière Shell. Puis, il s’engage dans la Royal Air Force comme pilote de chasse, dès la déclaration de la Seconde Guerre Mondiale. Mais six mois plus tard, il échappe par miracle à un terrible accident d’avion dans le désert, et devient alors pilote à l’escadrille 80.


C’est à la suite de sa rencontre avec C.S. Forester (auteur des histoires du capitaine Horacia Hornblower) en 1943 à Washington qu’il commence à écrire des nouvelles d’humour noir à suspense, destinées aux adultes. Pendant les années de conflits, il écrit en l’occurrence son premier livre, Les Grimlins (1943), qui sera adapté au cinéma en 1984. Le recueil de nouvelles Bizarre ! Bizarre ! (1953) et Kiss Kiss ( 1960) assoient sa renommée d’auteur de fiction. La grande entourloupe (1976) s’inscrit dans le même registre de contes sinistres, morbides et malsains pour adultes. Mais c’est seulement en 1960, après avoir publié pendant quinze ans des livres pour grandes personnes, que Roald Dahl débute dans la littérature enfantine : c’est à l’intention de ses quatre enfants qu’il commence à inventer des histoires plus gaies, plus longues. Ses premiers succès sont James et la grosse pêche (1961), puis Charlie et la chocolaterie (1964), adapté au cinéma en 1971. Suivront d’autres best-sellers, parmi lesquels Le Bon gros géant, Danny le champion du monde, Matilda, Sacrées sorcières…. Il est également l’auteur de quelques scénarios, tels que On ne vit que deux fois (1967), d’après les romans de Ian Flemming, et d’une autobiographie, Moi, Boy (1984), où il évoque son enfance.


C’est dans une cabane, au fond du verger de sa maison, à Gipsy House, dans le comté de Buckingham , que Roald Dahl a écrit tous ces livres, qui ont fait de lui l’un des plus célèbres auteurs de livres destinés aux enfants. Rien qu’en Grande-Bretagne, plus de onze millions de ses ouvrages ont été vendus entre 1980 et 1990. Il s’est éteint le 23 novembre 1990 à l’âge de soixante-quatorze ans mais son œuvre séduit encore les petits, et les grands qui ont su garder une âme d’enfant, comme Roald Dahl lui-même.



Critique : la spécificité de Roald Dahl



On ne peut pas classer Roald Dahl dans une catégorie, fixe, rigide, car, sans hésiter, on peut dire qu'il brille par sa diversité. Etant donné la quantité de publications, son œuvre peut porter plusieurs étiquettes :

Roman autobiographique : Moi, boy ; Escadrille 80

Conte : Les minuscules, L'Enfant qui parlait aux animaux, Un amour de tortue, Matilda

Roman fantastique : Charlie et la chocolaterie, Charlie et le grand ascenseur de verre, James et la grosse pêche

Fables : Sales bêtes !

Romans d'amour : Un amour de tortue

Cependant, on pourrait définir son style ainsi (selon Quentin Blake ) : " Roald Dahl avait comme moi la capacité d'imaginer des situations surréalistes - un lavabo jeté d'une fenêtre, un plat de spaghetti en vers de terre - il avait la possibilité de créer un univers imaginaire imprégné d'une dimension poétique. L'ambiance de ses livres oscille entre l'insolite et le réalisme. Ce sont des contes à la fois baroques et émouvants, traités d'une manière comique qui nécessitent des équivalents graphiques porteurs d'une même sensibilité. Certains auteurs s'accommodent de l'illustration, mais Roald Dahl savait que c'était une part importante du livre. "

Il y a toujours une constante dans ses histoires : l'insolite, le surréalisme. Car un plat de spaghetti aux vers de terre, une pêche géante… sont des choses très peu courantes… Il incite le lecteur à s'évader dans les délires de son imagination, pour lui faire oublier le monde réel.

Ses romans contiennent souvent une morale. Par exemple, dans Charlie et la chocolaterie, tous les jeunes protagonistes, sauf Charlie Bucket, le héros, ont un défaut, et il leur arrive une mésaventure en conséquence.

D'autre part, les situations cocasses sont indissociables de l'insolite chez Roald Dahl. Il semble que pour lui tout soit matière à faire rire les enfants, même la mort, car il la dédramatise : " La pêche continua son chemin, laissant derrière elle tante Eponge et tante Piquette écrasées sur l'herbe. Ecrasées, complètement aplaties et sans vie comme deux poupées de carton découpées dans un livre d'images " (James et la grosse pêche, p. 55) Cette situation, de par son étrangeté, se trouve être très humoristique.

On peut citer deux autres thèmes récurrents : la gourmandise et le voyage. En ce qui concerne la gourmandise, on trouve dans James et la grosse pêche, par exemple, des références aux confiseries : " aussitôt, un torrent de chocolat fondu, tout chaud encore, jaillit par les brèches. Au bout d'une minute, la masse onctueuse et brune avait envahi toutes les rues du village, les maisons, les boutiques et les jardins. " C'est un élément que l'on retrouve dans Charlie et la chocolaterie, Moi, Boy, et dans Les irrésistibles recettes de Roald Dahl, écrit par sa femme, rassemblant tous les mets qui se trouvent dans les récits de Dahl. Quant au voyage, on le trouve dans Moi, boy, Escadrille 80, Charlie et le grand ascenseur de verre, James et la grosse pêche… Il semble que le voyage soit un moyen de se sortir d'une situation délicate, comme dans Charlie et le grand ascenseur de verre où lui et sa famille échappent à la pauvreté.

Ses personnages sont souvent des caricatures, ce qui fait partie de l'humour de Roald Dahl. Et les illustrations (de Quentin Blake notamment) viennent compléter leur description.

En conclusion, Roald Dahl est à la fois un romancier et un conteur, dont l'œuvre est essentiellement basée sur l'humour et l'insolite des situations qu'il crée. Il permet au lecteur de s'évader du monde réel pour replonger dans l'univers magique de l'auteur.



par Emilie Bouteille, étudiante en DUT métiers du livre à l'IUT Paris (12/2/2001)

Les derniers livres de Roald Dahl

La poudre à boutons et autres secrets mirobolants de Roald Dahl

Auteur : Roald Dahl
Illustrateur : Quentin Blake
Traducteur : Marie Leymarie
Gallimard Jeunesse, Folio junior - Septembre 2016
Recueil à partir de 9 ans

Le Bon Gros Géant

Auteur : Roald Dahl
Illustrateur : Quentin Blake
Traducteur : Jean-François Ménard
Gallimard Jeunesse - Septembre 2016
Les éditions Gallimard Jeunesse rééditent en grand format et avec des illustrations en couleurs ce classique de la littérature jeunesse. C’est donc l’occasion pour des jeunes et...
Voir l'avis de Ricochet
Roman à partir de 9 ans
Ce livre fait partie de la sélection de Ricochet

Moi, Boy et plus encore

Auteur : Roald Dahl
Illustrateur : Quentin Blake
Traducteur : Janine Hérisson et Jean-François Ménard
Gallimard Jeunesse - Septembre 2016
Recueil à partir de 10 ans
>>> Voir la bibliographie de Roald Dahl

Les articles de revues sur Roald Dahl

  • Des enfants, des écrits, un écrivain : Roald Dahl
    Pierre Badiou - Actes de lecture - 1995
  • Roald Dahl, Escadrille 80
    Corinne Abensour - Nouvelle Revue Pédagogique - 2003
  • Roald Dahl : Le merveilleux, les corps et la parole chez Roald Dahl
    Florence Gaiotti - NVL - 2006

Les classiques écrits par Roald Dahl

Les ouvrages de recherche sur Roald Dahl

  • La potion de Georges Bouillon : analyse de l'œuvre pour enseignants, activités pour l'élève, CE2-CM1
    Janine Hiu, Sylvie Sebag - Armand Colin - 1997
  • Roald Dahl, le géant de la littérature jeunesse
    Collectif - Gallimard / LIRE - 2016
new