Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

L’actif relationnel et interculturel du Petit Prince de Saint-Exupéry (II)

Le CLE (groupe de recherche Comparer les littératures en langues européennes) de l'université de Lausanne nous ouvre à nouveau ses portes à l’occasion du second volet de son séminaire public consacré au Petit Prince de Saint-Exupéry.

Mis en ligne le 9 octobre 2019

Inscrit dans la continuité du semestre précédent, ce séminaire nous invite une nouvelle fois à explorer l’actif relationnel et interculturel du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, mais sous des angles différents. Proposant notamment d’inclure dans la discussion le plan historico-social dans lequel l’ouvrage est paru, il s’agira ainsi d’offrir de nouvelles perspectives concernant les liens entre le contexte socio-discursif de la Seconde Guerre mondiale et l’ouvrage.

Toujours dans l’esprit interdisciplinaire, il sera également question de parcourir les multiples réécritures, telles que Le Petit Prince de Calais de Pascal Teulade (2016), Ma sœur-étoile d’Alain Mabanckou et Judith Gueyfier (2010), Le pilote et le Petit Prince de Peter Sis (2014), Le dernier vol de Saint-Exupéry de Hugo Pratt (1998, 2010), ainsi que le film de Mark Osborne (Le Petit Prince, 2015).

actif relationnel
© Seuil Jeunesse, Grasset Jeunesse

Ce séminaire, tenu par les comparatistes Ute Heidmann et Myriam Olah et avec la collaboration de Jean-Michel Adam, linguiste et spécialiste du récit, est en étroite collaboration avec la Fondation de Jean-Marc Probst pour Petit Prince, et l’Institut suisse Jeunesse et Médias (ISJM).


Infos pratiques :

Le séminaire a lieu le mardi de 16h15 à 17h45 durant tout le semestre universitaire d’automne dans la salle 5125 de l’Anthropole, à l’université de Lausanne.

Il est recommandé d'acquérir l'ouvrage suivant : Du vent, du sable et des étoiles, éd. Alain Cerisier, Quarto folio, Gallimard, 2018.

Inscriptions sur : ute.heidmann@unil.ch ou myriam.olah@unil.ch

Ce séminaire est ouvert aux membres des trois bureaux de l’ISJM (Lausanne, Bellinzona, Zurich), aux membres de l’association AROLE et aux Bibliothécaires scolaires du Canton de Vaud.