Aller au contenu principal

Fabrice Colin

27 septembre 2007

Né en 1972, Fabrice Colin aime explorer les littératures de l’imaginaire. Cet écrivain prolifique pour adultes et pour la jeunesse écrit des nouvelles, des romans, des romans graphiques et des BD. Rédacteur de jeux de rôles, ensuite pigiste puis collaborateur de la revue Casus Belli, il publie son premier roman Neuvième cercle en 1997 sous l'impulsion de Stéphane Marsan. En jeunesse, ses romans ont été publiés dans la collection Autres mondes aux éditions Mango, mais aussi aux éditions  Intervista, Hachette jeunesse au Seuil et chez Albin Michel jeunesse. Ses livres ont été récompensés par de nombreux prix. Fabrice Colin est aussi conseiller littéraire pour la collection « Points fantasy » au Seuil. Sans plus attendre découvrons cet auteur talentueux qui a contribué à l’émergence d’une littérature de fantasy française


- A quel "héros"/ personnage de fiction vous identifierez-vous volontiers ?

Watanabe, le narrateur de La Ballade de l’impossible (Murakami Haruki).

- Quelle utopie seriez-vous prêt(e) à défendre ?

Un gouvernement qui placerait la culture au premier plan de ses préoccupations.

-A part être écrivain ou illustrateur, que rêveriez-vous d'être ?

Archéologue.

- Où écrivez-vous ? Quel est le lieu qui vous inspire le plus ?

J’écris chez moi mais c’est la nature qui m’envoûte. Idéalement, je devrais écrire au milieu des arbres – ou au moins dans un jardin.

- Quel est le sentiment qui vous habite le plus souvent ?

Une joie mélancolique.




- Quel (s) genre(s) de livre(s) vous tombe(nt) des mains ?

Les autofictions premier degré à la Christine Angot.

- Que redoutiez-vous enfant ?

D’attraper la maladie d’Elephant Man.

- Vous arrive-t-il de côtoyer des êtres imaginaires ?

Quelques fantômes, discrets.

- Que feriez-vous ou diriez-vous à un ogre s'il vous arrivait d'en croiser un ?

« Reste cool. » Et je lui donnerais une barre protéinée.

- Qu'avez-vous conservé de l'enfance ?

Un regard naïf sur le monde.

- Selon vous, qu'est-ce qui fait vendre un livre ?

Un mélange complexe de chance, d’ambition, d’opportunisme, de volonté et de clairvoyance éditoriale.




- Quel qualificatif vous colle à la peau ?

Touche-à-tout.

- Quelle est la meilleure phrase qu'un enfant vous ait dite ?

« Je suis en plein rêve ». (ma fille)

- Quelle est votre définition du bonheur ?

La possibilité de jouir du présent.

- Si vous aviez la possibilité de recommencer, que changeriez-vous ?

Je ne peux pas le dire ici.

- Enfant, quel genre de lecteur étiez-vous ?

Passionné et silencieux.

- Vis-à-vis de quoi vous sentez-vous impuissant ?

La mort.

- Quel est l'animal auquel vous ressemblez le plus ? Pourquoi ?

Le guépard : parce qu’il court très vite, mais pas longtemps.

- Quel est le mot que vous préférez dans la langue française ?

« Merveille ».

- Que souhaiteriez-vous que l'on retienne de vous ?

Que mon enterrement a été le prétexte d’une fête dantesque.

Vos livres
- Quelle est votre dernière sortie pour la jeunesse ?

La Malédiction d’Old Haven, chez Albin Michel Jeunesse / Wiz.

- Le(s) livre(s) dans votre production dont vous êtes particulièrement fier ou qui vous laisse(nt) un souvenir particulier.

La Malédiction…, justement. Et Kathleen (pour les adultes) ; et Le Mensonge du siècle (pour les enfants). Mais en vérité, la liste change tous les jours.




- Quel est le thème que vous aimez davantage traiter ?

Les turbulences de l’esprit.

- D'où est né votre premier livre?

De la vanité.

- Quel livre en littérature de jeunesse auriez-vous voulu écrire ou réaliser à la place d'un autre ?
Les Royaumes du nord, de Philip Pullman.




- Sur quel projet travaillez-vous actuellement ?

Un thriller jeunesse.

- Où et comment vous voyez-vous dans 10 ans ?

Dans un pays étranger, peut-être. Avec toujours la même envie d’écrire.



Références
Littérature de jeunesse
Un livre pour la jeunesse qui vous a marqué petit ?
La série des Moumines de Tove Jansson.

- Quels sont vos auteurs-illustrateurs de référence ou qui pour vous développent une approche intéressante ?

Je vais parler des Français : récemment, j’ai aimé ce qu’a fait Jean-Claude Mourlevat a fait avec Le Combat d’hiver. Par ailleurs, je suis avec grand intérêt le boulot d’Hervé Jubert chez Wiz. Et je suis curieux de voir ce que va écrire Timothée de Fombelle après Tobie Lolness. De façon générale, j’apprécie les auteurs qui se mettent en danger, qui larguent les amarres.

- Quels sont vos livres "coups de cœur", les "incontournables" en littérature de jeunesse ?

Par âge croissant : Max et les Maximonstres>/a> ; Les Moumines ; Peter Pan ; Bilbo le hobbit




Culture
- Un film, une photo/illustration qui vous touche ?

Inland Empire, de David Lynch.

- Un musicien

Wayne Coyne, le chanteur des Flaming Lips.

- Un lieu où vous aimeriez vivre

San Francisco.

- Une phrase (une devise) qui vous guide

« On continue. »

Actualité
- Vos dernières (bonnes) lectures ?

Extrêmement fort et incroyablement près, de Jonathan Safran Foer.

- Un site (sur les techniques graphiques, un auteur-illustrateur, une approche particulière du texte, de la littérature...) que vous souhaitez recommander ?

Le blog de Claro (http://towardgrace.blogspot.com/), traducteur, auteur et ami. Ce n’est pas de la jeunesse, mais tout le monde devrait le lire.



Auteurs et illustrateurs en lien avec l'interview

Fabrice Colin

française